La réaction des lillois après le match nul face aux stephanois et le titre honorifique de champion d'automne: « Ce soir, je retiens qu’on est champion d’automne, mais également la super première partie de saison qu’on vient de vivre, l’année 2010 en particulier. Face à St Etienne, on est resté fidèle à nos principes : on a joué et ouvert le score, mais pas suffisamment longtemps pour pouvoir doubler la mise. Faire un tel match sur un terrain qui m’inquiète un peu, c’est assez remarquable. Je tiens à féliciter les joueurs declarait ainsi Rudi Garcia, avant de poursuivre: « Dans ce championnat, les premiers n’ont pas suffisamment de points, mais c’est ainsi sur cette première partie de saison. Je me garde juste de faire des conclusions hâtives, car on n’a qu’une longueur d’avance sur certaines équipes et que les gros - Paris, Lyon et Marseille - sont là. Par contre, ça nous donne le moral de finir champion d’automne car on a envie de recommencer la deuxième partie de la même manière que les six premiers mois. »

 

Eden Hazard (attaquant du LOSC) : « Je pense qu’on avait le match en main. Les Stéphanois n’ont pas eu beaucoup d’occasions et nous avions le monopole du ballon. Ils ont bien fermé le jeu, même s’il y avait à mon avis la place pour mettre ce second but. Ils ont joué le contre à fond et au final, ça se termine sur un résultat nul un peu frustrant pour nous.

Maintenant, nous sommes tout de même contents car nous conservons malgré tout notre première place au classement au moment d’aborder cette trêve hivernale. On est champion d’automne et sur les dernières années, celui qui a obtenu cette distinction honorifique a souvent décroché le titre. On va tout donner durant la deuxième moitié de saison et les comptes se feront au soir de la trente-huitième journée. Bien évidemment, on a tous envie de garder cette place mais la route est encore tellement longue… »

 

Rio Mavuba (Capitaine du LOSC) « C’est bien d’être champion d’automne, même si sur le match en lui-même, on a des regrets. Face à un adversaire qui est resté regroupé derrière, on a pourtant fait ce qu’il fallait dans l’ensemble puisqu’on a réussi faire sauter le verrou. Sans douter de l’honnêteté de M. Ennjimi, on concède le but sur un penalty difficile à avaler. Sur l’action, j’ai l’impression que Sako me tape sur le pied, alors que je suis passé devant. Mais voilà, il y avait beaucoup de jambes et dans la confusion, l’arbitre a sifflé... Au regard de ces six premiers mois, après un début de saison compliqué, on a su relever la tête. On a prouvé notre potentiel, notre mental, en ne lâchant jamais rien. Le bilan est tout de même appréciable : nous sommes premiers en Ligue 1 et qualifiés en Europa League. On ne va donc pas faire la fine bouche. Désormais, on est heureux d’aller se reposer, car on commençait vraiment à sentir la fatigue. On va pouvoir passer de bonnes fêtes en famille. Après, il sera question de continuer sur ce chemin en 2011, le plus important étant se placer pour le sprint final et de décrocher quelque chose en mai. »

Retour à l'accueil