Après les banderoles déployées dans les tribunes du vélodrome ce weekend, Jean Claude Dassier a tenu à clarifier la situation:«Rappeler les joueurs à leurs devoirs n'est pas interdit, reprend Dassier. Je le ferai d'ailleurs avant le match à Sochaux où j'attends le véritable OM. Mais je trouve que cette démarche est injuste et prématurée.» Le patron du club phocéen appelle donc à l'union sacrée. «Nous avons besoin de tous les soutiens. Arrêtons de nous flageller. Marchons main dans la main pour le bien du club.»
Retour à l'accueil