http://www.football.fr/images/201052/fabregas-nasri-walcott-arsenal-chelsea.jpg Que devient Arsenal? Alors que les gunners vivent une saison compliquée, ils se sont fait humilier hier soir sur la pelouse du Milan AC 4-0 ("C'est notre pire performance européenne" dixit Wenger). Le temps des titres de la génération Henry, Vieira, Bergkhamp ou encore Seaman est révolu, alors que celui de la lutte pour les

places d'honneur accompagné d'un jeu léché de la génération Nasri, Walcott, Van Persie ou encore Fabregas est en passe de l'être. En effet, Arsenal est à la peine en championnat et peine à reproduire son niveau de jeu des années précédentes.

Un recrutement pas toujours efficace!

Les difficultés actuelles d'Arsenal peuvent s'expliquer par des marchés des transferts compliquées, marqués par des paris sur des joueurs inexpérimentés qui peinent à remplacer les joueurs confirmés sur le départ. Ainsi, les erreurs de casting son nombreuses ces dernières années, à commencer par Chamakh qui ne joue pas, Chu-Yuong Park qui n'a joué que 3 matchs depuis son arrivée, Mertesacker qui accumule les énormes erreurs défensives, Arteta qui peine à faire oublier Fabregas et Nasri... A cela s'ajoute les blessures récurrentes, notamment en défense (Sagna, Koscielny, Vermaelen, Gibbs ou encore André Santos ne sont pas épargnés par les blessures). Le plus difficile pour Wenger étant peut être la méforme de joueurs décevants après avoir affiché de bonnes promesses: Walcott, Arshavin etc.

 

La seule satisfaction de cette saison est Robin Van Persie, auteur de près de 35 buts en championnat sur l'année 2011. En fin de contrat dans un an et demi, il risque de réfléchir avant de prolonger si la situation d'Arsenal ne s'améliore pas, d'autant que beaucoup de grands clubs lui font les yeux doux (Real Madrid, Manchester City...)

 

Un calendrier compliqué!

Arsenal a touché le fond hier soir, avec une prestation indigne d'un club de son statut. Totalement submergés en première mi-temps par Ibrahimovic et ses co-équipiers, l'équipe n'a pas su rebondir. Le score sans appel, plus gros score jamais infligé au club anglais les exclut -à moins d'un miracle- de la course aux quarts de finale (les statistiques leur donnent 0% de chance de passer). La fin de saison sera d'autant plus difficile qu'un triptyque dantesque s'annonce pour les gunners qui devront affronter successivement Tottenham, Liverpool, Milan en C1 et enfin Newcastle. Autant dire que leur 4e place qualificative pour la ligue des Champions ne tient qu'à un fil...

 

Arsène Wenger devra bien gérer l'intersaison, alors qu'un nouvel exode massif se prépare peut-être Van Persie, Walcott, Koscielny...) pour ne pas qu'Arsenal ne redevienne une équipe banale... A moins qu'Arsène Wenger ne cède lui aussi aux sirènes d'autres grands clubs comme le Real Madrid en cas de départ de Mourinho.

Retour à l'accueil