Nous vous en parlions tout à l'heure, les gunners se sont faits remontés 3 buts à deux après avoir mené 2-0. En conférence de presse après le match, Wenger est apparu dépité de la physionomie du match:

"On a fait le match qu'on attendait de nous. On aurait pu marquer sept buts. Il y a des fautes de gamins, de minimes. C'est toujours difficile à accepter. Aujpurd'hui , c'est difficile d'expliquer pourquoi on a perdu".

 

Les gunners n'avaient plus perdu à domicile face aux Spurs de Tottenham depuis 1993.

 

Arsene Wenger attendra certainement une réaction de la part de ses joueurs la semaine prochaine, puisque Arsenal se déplace à Aston Villa, ou joue son ancien protégé, Pires. Ce dernier était déjà dans le groupe aujourd'hui pour affronter Blackburn demain.

 

Q.N

Retour à l'accueil